Chaque jour est une aube

AUTEUR : Louis Evely
EDITION : Centurion
Paru en : 1987

Dieu en action

« Comment pensez-vous que Dieu agit dans l'histoire ? »

Croyez-vous que Dieu intervienne par intermittence, par des coups de force ou par des coups de pouce, par des décrets souverains et par des corrections successives ? Croyez-vous que Dieu exécute un plan (le « dessein de Dieu ») dont les hommes sont les instruments passifs et qu'il arrivera infailliblement à ses fins par l'« avènement » de la Parousie ?

Pour ces chrétiens, Dieu à commencé par créer le monde et l'homme ; ensuite, il a élevé celui-ci à l'ordre surnaturel par le nouveau don de la grâce, puis il la lui retire, pour la lui rendre à nouveau. Il choisit un homme, un peuple « élu », une Terre Sainte, laissant les autres se débrouiller comme ils peuvent. Il révèle quelques vérités et impose quelques obligations (pour lesquels ils faut mourir… et parfois tuer), sur le vrai sens desquelles les hommes se disputeront à mort tant qu'ils ne les entendront pas eux-mêmes.

A un moment de l'Histoire, il décide l'Incarnation comme, quelques siècles plus tard il déclanchera la Fin du monde.
Avec quelques miracles et apparitions intermédiaires !
Et le bonheur et le salut des hommes dépendent de leur information et de leur adhésion à ces évènements historiques !

Dans ce cas, le but de l'homme pieux est de remettre le plus souvent Dieu en action. La prière interpelle Dieu et réveille à son activité : « Aie pitié… Souviens-toi… Laisse-toi apaiser… N'abandonne pas ton peuple… Viens…Reviens… etc. »

Hélas, il ne se rend pas compte que si Dieu peut intervenir ainsi, il est par le fait même responsable de tout ce qui se fait de mal, il est perpétuellement coupable de « non assistance à personne en danger ».

Un tel Dieu rend athée parce que l'homme serait meilleur que lui et parce qu'il serait insupportable que l'on dispose de nous avec tant d'arbitraire. Ces ingérences divines capricieuses découragent l'homme d'assumer la responsabilité du monde puisque le recours aux instances supérieures supplée perpétuellement à son action.

D'autres chrétiens, au contraire, croient que l'action de Dieu est permanente et respectueuse. Dieu nous inspire toujours, et nous l'écoutons parfois ; Dieu propose sans cesse et nous disposons à notre gré ; Dieu nous prie, et nous l'exauçons… ou pas.

Dieu sollicite tous les hommes et il se donne à tous les peuples, mais ce sont eux qui choisissent.

Dieu parle aux hommes par des prophètes, mais aussi à chaque homme. Il n'y a que quelques « prophètes » qui l'écoutent. Leurs paroles sont dangereuses si elles prétendent monopoliser celles de Dieu, mais infiniment précieuses si elles nous apprennent à écouter à notre tour la Parole adressée à tous.

Dieu n'adopte pas quelques fils, laissant les autres orphelins. Tous sont ses enfants et il ne les reniera jamais, même s'il est renié.

N'essayez pas d'unir Dieu à l'homme par des irruptions intermittentes ou des liens artificiels. Dieu et l'homme sont unis (sans être confondus) depuis toujours, ils n'ont jamais étés séparés. Sans irruption, Dieu travaille, Dieu se débat dans l'homme pour se manifester dans l'amour et la réconciliation. Nul n'a jamais pu le chasser ni le révéler tout à fait.

Dieu est incarné, communiqué, uni (distinct sans être séparé) à chaque homme. Mais qui sera assez attentif, disponible, transparent pour que sa présence apparaisse ?

A cette condition, Dieu est justifié et l'état du monde se comprend car c'est nous qui en sommes responsables. Tout vient de notre terrible résistance à la proposition de Dieu (et non de l'inertie de Dieu et de sa résistance à nos prières !).

Prier ce n'est pas mettre à l'œuvre le Dieu tout puissant, c'est écouter son inspiration et transformer le monde, soulever les montagnes avec la force de l'amour et de la foi qu'il nous insuffle.

Cessez de prier Dieu pour l'améliorer ! Ecoutez Dieu qui vous prie pour vous améliorez, vous et ce monde qu'il n'y a que vous pour changer !


Louis Evely, Chaque jour est une aube, éditions Centurion

 









Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net