L'Evangile sans mythes

AUTEUR : Louis Evely
EDITION : Editions universitaires
Paru en : 1970

Quand je lis l'Evangile, je rencontre sans cesse des confirmations et des vérifications de ce que j'ai compris, des révélations sur ce que je vis, des illuminations sur mes fautes et mes aveuglements.

Cela me permet de supporter aisément les problèmes d'historicité, d'authenticité, de mythologisation et de démythologisation.


Quand j'étudie l'histoire de l'Eglise, je vois à l'œuvre ce même Esprit qui ne m'a jamais laissé tranquille, qui me débusque de mes refuges et me force à inventer une vie que je souhaiterais seulement répéter. Je comprend alors son infaillibilité, non comme une perfection inaltérable et inhumaine (est-ce que l'infaillibilité pontificale signifie que le Pape ne pourrait pas se tromper s'il le voulait ? L'Esprit-Saint paralyserait-il sa liberté ? Evidement non. Il n'est qu'une proposition de libération de ses entêtements et de ses erreurs !), mais comme une assistance fidèle qui ne cesse de la stimuler, de la corriger et de la renouveler « malgré les erreurs, à travers toutes les erreurs des papes, des évêques, des théologiens, des curés, des hommes et des femmes » (Kung : Etre vrai, page 218).

L'expérience du Saint-Esprit dans notre vie nous construit sur ce qu'il faut entendre de son action dans les évangélistes ou dans l'Eglise. Quand Saint Paul veut convaincre les chrétiens de Corinthe, quand il leur rappelle pour quelle raison, finalement, ils croient et comment ils peuvent juger de la vérité de ce qu'il leur enseigne, il fait appel à leur expérience  : « Examinez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? »

Il ne fait appel ni aux miracles, ni aux démonstrations historiques, ni au raisonnement, ni à l'argument d'autorité. Il vous dirait : «  Etes-vous seuls ou êtes-vous habités ? Votre vie n'a-t-elle pas été guidée, conseillée, orientée ? »
Cette interpellation du Saint-Esprit est universelle et fidèle ; chacun en bénéficie et chacun peut en devenir témoin.


Elle est si vivante que nous ne nous reposons jamais sur la certitude de l'avoir perçue et comprise. Je n'« ai » pas la foi, je n'« ai » pas la vérité ; dès que j'en approche, je m'aperçois que je ne l'avais guère, que je n'en vivais pas. Dès que je rencontre Dieu, je sais que je ne le connaissais pas encore. Dès que je vois clair, je sais que j'étais aveugle. Dès que j'entends, je sais que j'étais sourd. Dès que je ressuscite, je sais combien j'étais mort.

Louis Evely, extrait de "L'Evangile sans mythes"

En savoir plus sur les livres de Louis Evely

 









Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net