Temps forts, temps faibles...

La vie spirituelle se vit avec des temps forts : prière, partage, retraite, rencontre, parole, étude biblique, office ou cérémonie religieuse…

Ces temps s'apprécient par comparaison : les temps forts existent parce qu'il existe des temps faibles. S'il n'existe que des temps forts, ils finissent par s'édulcorer et deviennent des temps faibles et il faut rechercher des temps forts, ou bien il apparaît des temps très forts et des temps forts, ce qui conduit finalement dans tous les cas au duo relatif temps forts-temps faibles.

A quoi servent ces temps forts ? Tout d'abord bien sûr à les vivre, mais les temps forts ne doivent-ils pas permettre aussi et peut-être surtout, de vivre les temps faibles qui constituent l'essentiel de la vie quotidienne, dans le cadre du message de l'Evangile ?

Dans ce cas, n'est-ce pas plutôt les temps faibles qui sont des temps forts ?

Communion de Penouel / Fraternité de Valence
Bernard Haberer











Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net