Parfums et spiritualité

Depuis les temps les plus reculés, les effluves des résines de myrrhe et d'oliban accompagnaient les cultes en Orient et faisait l'objet d'un commerce florissant. On raconte qu'au IX° siècle av JC, la reine de Saba, organisa un gigantesque convoi chargé d'or et d'encens pour rencontrer le troisième roi des Hébreux Salomon.

Originellement l’encens était la résine produite par le Boswelia sacra, un petit arbre de la famille des térébinthacées. Par la suite cette dénomination s’étendit à une grande variété résines pures comme l’oliban, la myrrhe, le benjoin...

Il existe aujourd'hui une grande profusion d'encens et l'art du parfumeur consiste à mélanger les essences subtiles en fonction de l'utilisation souhaitée. Ainsi, si le benjoin accroît la concentration, la myrrhe aux senteurs chaudes et envoûtantes est plutôt sensuelle tandis que l’oliban, au caractère mystique est plutôt utilisé pour les cérémonies sacrées. Les noms évocateurs des encens du commerce nous plongent dans un passé magique : voile bleu de Kaboul, larmes de l’éléphant blanc, cristaux du Kamasoutra, galets de Sumatra, Arbre aux mille vœux, Ame des rois mages,…

Le cantique des cantiques quant à lui regorge de références explicites et poétiques décrivant les arômes les plus subtils et les plus envoûtants. En voici quelques extraits :

Qu'il me baise des baisers de sa bouche !
Car ton amour vaut mieux que le vin,
Tes parfums ont une odeur suave;
Ton nom est un parfum qui se répand;
C'est pourquoi les jeunes filles t'aiment.
Entraîne-moi après toi!
Nous courrons !
 

Tandis que le roi est dans son entourage,
Mon nard exhale son parfum.
Mon bien-aimé est pour moi un bouquet de myrrhe,
Qui repose entre mes seins.
Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troène
Des vignes d'En Guédi.
 

Le figuier embaume ses fruits,
Et les vignes en fleur exhalent leur parfum.
 

Que de charmes dans ton amour, ma sœur, ma fiancée !
Comme ton amour vaut mieux que le vin,
Et combien tes parfums sont plus suaves que tous les aromates !
Tes lèvres distillent le miel, ma fiancée;
Il y a sous ta langue du miel et du lait,
Et l'odeur de tes vêtements est comme l'odeur du Liban.
Tu es un jardin fermé, ma sœur, ma fiancée,
Une source fermée, une fontaine scellée.
Tes jets forment un jardin, où sont des grenadiers,
Avec les fruits les plus excellents,
Les troènes avec le nard;
Le nard et le safran, le roseau aromatique et le cinnamome,
Avec tous les arbres qui donnent l'encens;
La myrrhe et l'aloès,
Avec tous les principaux aromates;
Une fontaine des jardins,

Une source d'eaux vives,
Des ruisseaux du Liban.

Tout cela fait rêver et nous évoque des époques ou les parfums étaient réalisés à partir d’essence naturelles, sans additifs chimiques et sans manipulations suspectes.

Il est malheureusement devenu très difficile de nos jours de trouver des parfums naturels et écologiques, ou des produits cosmétiques réellement biologique. Est-ce que des produits sans peg, sans parabens, sans propylène glycol, sans colorant, sans phtalate, sans d'edta, sans parrafine ni silicone existent encore de nos jours ? Il semble que oui, et nous avons trouvé un très beau site qui s’est justement spécialisé dans la création de parfums naturels et de cosmétique biologique.

Au travers de ce site, plongez dans les senteurs d'antan et découvrez la ligne de parfums jardin d'arômes. Créations originales, rencontres magiques avec un grand parfumeur, véritable artiste qui grâce à son talent apprivoise des odeurs, et déroule une poésie de souvenir pour notre plus grand plaisir.

Parfums aux notes fleuries, fruitées, épicées, orientales : souvenir d'enfance, torrance, bouquet d'arômes, ruban de cassie, ilorin …

Le tout élaborés dans l'art de la parfumerie traditionnelle, avec un large éventail de matières premières naturelles.

Nul doute qu'en parcourant ses créations, vous renouerez avec les senteurs d’antan, fidèle lien entre passé et présent.

De plus, ce site vous propose des échantillons gratuits, pourquoi s’en priver ?

 

Visiter le site :
www.jardin-aromes.com

 

Date : 12-03-2007
Titre de l'article : Parfums et spiritualité
Nom ou Pseudo : Daëna
Email : senteurs-secretes@wanadoo.fr
Réaction : Merci pour cette citation. Il est bon de rappeler que l'usage
premier du parfum était destiné à réunir l'homme et le Sacré. Je porte du
parfum d'Oliban seulement dans des circontances particulières...
Celles du recueillement. Pour des moments particuliers. C'est une sensation
impressionnante. Cette odeur me mets en permanence en contact avec le Divin.
Ce parfum rare que j'appelle "parfum des Cathédrales" est strictement
réservé à cet usage. La quantité est très limitée. Si vous souhaitez en
acquérir, vous pouvez me contacter. Il est bon de savoir qu'il existe encore
quelque part quelque chose de précieux...
Cordialement,
Daëna









Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net