Bruno Dal Palu

Docteur en Etudes Psychanalytiques
Diplômé d'Etudes Supérieures Spécialisées en Psychologie.
Diplômé d'Etudes Approfondies de Sciences Politiques
Licencié en Ethnologie.
Marié, il a élevé cinq enfants et habite dans un petit village près d'Uzès, où se trouve son cabinet et l'Ecole de Relation d'Aide et de psychothérapie qu'il a créé : l'Institut d'Etudes en EmètAnalyse.


Bruno, vous pensez qu'il est nécessaire pour tout croyant de faire, tôt ou tard, un passage du "Dieu tout puissant" au Dieu qui bénit puissamment par son amour... Pouvez-vous développer pour nous ce concept ?

Il en est de la maturité spirituelle comme de celle qui est plus psychologique, tôt ou tard il est nécessaire pour la plupart d'entre nous d'y accéder un jour, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. De même qu'il y a des personnes qui refusent de grandir, de même sur le plan spirituel, il y en a pour qui croire en un Dieu tout puissant les rassure durablement. Ceux-là, n'opèreront pas ce passage à un Dieu qui bénit nos difficultés, nous soutient et nous encourage à les traverser. Dieu, tel un bon père nous apparaît tout puissant dans un premier temps, puis dans un second temps, sait se retirer pour nous permettre de nous approprier nos victoires, c'est le temps de la maturité spirituelle, celle que l'Evangile appelle le temps des nourritures solides. Et c'est en ce temps que notre foi nous permet de comprendre l'existence de la souffrance ou de la mort, et que cette formule : "tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu" prend un solide et tout autre sens.


Selon vous, certaines églises font penser à des maternités ou à des nurseries : elles ont la vertu et la mission de "donner naissance" à de nouveaux croyants, de permettre l'émergence de nouveaux convertis. Que se passe-t-il si cette étape s'éternise, et que les gens en restent à cette étape-là ?

Je viens un peu de l'évoquer, à savoir qu'il s'agit dans ce cas d'enfants de Dieu qui refusent de grandir spirituellement, qui se complaisent dans une croyance magique qui déresponsabilise puisque dans leur optique, c'est Dieu qui fait tout selon son bon vouloir.
Il faut aussi souligner que lorsque cette étape s'éternise, c'est souvent au détriment d'une juste représentation de Dieu.



Qu'est-ce que veut dire pour vous "Devenir adulte en Christ" ?


C'est suivre le Chemin qu'il a tracé, à savoir l'incarnation, c'est être encore plus responsable de ce qui m'est donné, la vie tout d'abord, mes talents, et prier Dieu non pas pour qu'il interviennent à ma place, mais qu'il m'encourage à assumer de devenir ce que j'ai à être, et que par son Saint Esprit il me permettre de découvrir le "must" de l'Evangile que je viens de citer, mais je ne m'en lasse pas :"tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu"


En quoi la psychothérapie peut-elle aider une personne immature à accéder à cet état "d'homme fait" (selon la terminologie biblique) ?

L'objectif d'une thérapie, lorsqu'elle est conduite par des professionnels est toujours de permettre à une personne de devenir elle-même. Cela semble trivial de le dire ainsi, mais c'est loin d'être évident. Pour être plus précis, une psychothérapie est une aide au développement personnel, et c'est en cela qu'elle permet d'accéder au statut "d'homme fait"'... Mais cela se complique pour des chrétiens, car il ne faut pas que la psychothérapie ne les divise plus qu'il ne le sont déjà. Dans ce cas, la thérapie doit donc aider la personne à dépasser ses divisions vers une unification de soi, pour pouvoir vivre en paix en ce monde, avec une foi encore plus profonde.



forum.htm

 --------------------------------------------------------------------------------------------

Date: 13/02/2009
Titre: Interview de Bruno Dal Palu
Nom ou Pseudo: nabelle
Email:
Pays: Francophonie
reaction: oui, beaucoup de profondeurs et de vérité là dedans !
la difficulté réside en effet, à mon avis, dans ce qui Bruno dit en dernier, à savoir, être assez à l'écoute pour discerner si la thérapie en cour ne va plus diviser la personne que ce qu'elle est déjà !!! et là, il s'agit d'apprendre à "faire route avec" la personne pour ne pas la heurter. je crois qu'une personne qui n'est pas seule devient capable de grandes choses, parfois assez surprenantes...

j'aime cette idée de croissance spirituelle qui me sort de cette image de l'adulte habillé d'une cuirasse et munie... d'un biberon :)

non, Dieu n'est pas magique, il est thérapeutique !!
c'est plus fabuleux encore à mon avis.








Paraboles.net - 497, av Victor HUGO - 26000 VALENCE
Tél :
04 75 81 82 24 - Fax : 04 75 81 82 25 - Email : contact@paraboles.net